Accueil | À propos de nous | Contactez-nous | FAQ | English

Vous êtes ici : Accueil  Arrow Audiences & Appels Arrow Processus de contrôle des motifs de détention

IMMIGRATION CANADA

Entrée Express (fédéral) »

Travailleur qualifié (fédéral) »

Catégorie de l'expérience canadienne »

Considérations d'ordre humanitaire »

Carte de résidence permanente »

Citoyenneté canadienne »

Programme des aides familiaux
résidants »

Programme des doctorants étrangers »

Programme pour étudiants étranger »

 

IMMOBILIER

Courtage Immobilier »

 

AUDIENCES ET APPELS

Audiences pour refugiés »

Processus de contrôle des motifs de détention »

Appels suite à un refus de parrainage »

Appels relatifs à la détermination de la résidence permanente »

Individus sans statut légal »

 

CATÉGORIE DU REGROUPEMENT FAMILIAL

Parrainer votre époux »

Parrainer votre conjoint de fait »

Super visa pour parents et
grands-parents »

Parrainer un autre membre
de la famille »

 

IMMIGRATION AU QUÉBEC

Travailleurs qualifiés (Québec) »

Programme de l'expérience
québécoise »

Certificat de sélection du
Québec (CSQ) »

Certificat d'acceptation du
Québec (CAQ) »

 

PROGRAMME D'IMMIGRATION DES GENS D'AFFAIRES

Investisseurs »

Entrepreneurs »

Travailleurs autonomes »

 

VISA DE RÉSIDENT TEMPORAIRE

Permis de travail »

Permis d'étude »

Visas touristiques »

Prolongation de statut »

Processus de contrôle des motifs de détention

Les étrangers ou les résidents permanents qui ont été mis en détention par l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) pour des raisons d'immigration font l'objet d'un contrôle des motifs de détention de la Section de l'immigration (SI) de la Commission de l'Immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR). L'ASFC peut garder en détention un étranger ou un résident permanent lorsqu'elle a des motifs raisonnables de croire que la personne :

La personne peut être détenue dans un centre de surveillance à sécurité minimale de l'Immigration ou dans un établissement correctionnel provincial.

Lorsque l'ASFC détient une personne, un contrôle des motifs de détention doit avoir lieu pour déterminer s'il existe des motifs pour la maintenir en détention en vertu de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés (LIPR). Un commissaire (décideur) entend les arguments des parties conformément au processus du tribunal de la CISR. Il s'agit d'une procédure contradictoire où se prononcent deux parties adverses : la personne détenue et le conseil du ministre qui représente l'ASFC. Il s'agit d'un processus public auquel les médias et les membres du public peuvent assister et en faire un compte rendu.

Le commissaire entend les arguments du conseil du ministre au sujet des motifs pour lesquels la personne doit être maintenue en détention. La personne ou son conseil, peut y répondre. Le commissaire peut ensuite ordonner que la personne soit maintenue en détention.

Si le commissaire ordonne que la personne soit maintenue en détention, la personne doit comparaître à une nouvelle audience devant la SI, dans les sept jours suivant le premier contrôle. La SI tiendra d'autres audiences au moins une fois tous les 30 jours, tant que la personne restera en détention. La personne peut demander un contrôle anticipé des motifs de sa détention en tout temps, mais elle doit présenter des faits nouveaux pour justifier sa requête. La personne détenue ou le conseil du ministre peut présenter une demande d'autorisation de contrôle judiciaire à la Cour fédérale du Canada de toute décision rendue par la CISR concernant la détention.

Si le commissaire conclut qu'il n'y a plus de raison, en vertu de la LIPR, de prolonger la détention, il peut ordonner que la personne soit mise en liberté. Le commissaire peut également imposer certaines conditions, comme un cautionnement en espèces (dépôt d'une somme d'argent) ou une garantie quelconque, par exemple se présenter régulièrement à un bureau d'immigration.

PARTAGEZ.

Bookmark and Share

 

CONNECTEZ.

Canadian Immigration Council on Twitter Canadian Immigration Council on Facebook

 

Choix du consommateur 2012

Voir les lettres de reconnaissance du Premier Ministre du Canada, du Premier Ministre du Québec et du Maire de Montréal.

 

 

 

What to do when you arrive in Canada

 

 

 

Êtes-vous admissible pour immigrer au canada?